Nouveautés

Penser la Méditerranée au XXIe siècle

20e Rencontres d’Averroès

Penser la Méditerranée au <span class= »petitecapitale »>xxi</span><sup>e</sup> siècle

Sous la direction de Thierry Fabre, textes de : José Antonio Gonzalez Alcantud, Mustapha Benfodil, Ali Benmakhlouf, Hamit Bozarslan, Franco Cardini, Denis Charbit, Joseph Chetrit, Jocelyne Dakhlia, Hassan Darsi, Edhem Eldem, Thierry Fabre, Salam Kawakibi, Alain de Libera, Brigitte Marin, Mario Rizzi, Pinar Selek, Amalia Signorelli, Irène Théry  

Collection : Rencontres d’Averroès
16,5 × 23cm, 232 p., 2014.
ISBN 978-2-86364-291-7
Prix : 14 €

  • Imprimer la fiche
  • Un extrait 

Du Théâtre des Bernardines en 1994 à l’auditorium du Parc Chanot en 2013, vingt ans se sont écoulés au cours desquels les Rencontres d’Averroès se sont affirmées comme un événement-phare, lieu d’une réflexion à la fois savante et populaire sur la Méditerranée des deux rives. Ouvrage-anniversaire, le présent opus de cette collection est le reflet d’une édition ambitieuse où chercheurs, penseurs et artistes de tous horizons ont été conviés à penser la Méditerranée depuis son héritage andalou jusqu’à son devenir, enraciné dans un présent troublé. Au sommaire de cette édition d’ampleur exceptionnelle : le texte intégral de trois conférences — Alain de Libéra, Edem Eldhem et Irène Théry — et une somme d’articles signés par la quasi-totalité des intervenants sur les thématiques des cinq tables rondes, à savoir « Athènes, Cordoue, Jérusalem. Héritage partagé ou dénié » qui pose la question des mémoires et de la transmission des héritages culturels ; « La Méditerranée, continent liquide ou ensemble fracturé ? » qui interroge la pertinence de cet espace pour penser le monde contemporain ; « Féminin-masculin, liberté et/ou domination ? » qui recèle des problématiques éminentes, notamment dans l’espace méditerranéen ; « Entre Europe et Méditerranée, Paix impossible ou/et guerre improbable ? » qui évoque l’ensemble des zones de conflit (révolutions arabes, conflit israélo-palestinien, affrontements en Syrie) et enfin « La Méditerranée créatrice, L’art dans la cité ? » qui interpelle les artistes sur le rôle qu’ils ont à jouer dans une cité par trop soumise au retour des obscurantismes. Ce cycle annuel de réflexions et d’échanges est placé sous le signe du philosophe et théologien arabo-andalou du xiie siècle, Averroès (Ibn Rushd), symbole de la profondeur des liens et de la fertilité des confluences entre les deux rives de la Méditerranée. »