Collection Eupalinos / A+U

Bruno Zevi

Apprendre à voir la ville

Ferrare, la première ville moderne d’Europe

Apprendre à voir la ville

Traduit de l'italien et présenté par Marie Bels.  

Collection : Eupalinos / A+U
15 × 23 cm, 288 p., 220 photographies et dessins.
ISBN 978-2-86364-658-8
Prix : 18 €

  • Imprimer la fiche
  • Un extrait 


Véritable pendant du célèbre Apprendre à voir l’architecture, ici pour la compréhension de l’urbanisme, Apprendre à voir la ville permet de cerner tous les ingrédients de la production urbaine à travers l’exemple de la première ville moderne d’Europe : Ferrare, restructurée par Biagio Rossetti au xvie siècle.
« Si Rossetti est le premier urbaniste moderne d’Europe, c’est aussi parce qu’il incarne une nouvelle figure professionnelle, plus proche de celle de l’architecte contemporain conditionné par le team-work, que de celle de l’artiste traditionnel prêt à renoncer à une vaste production pour dessiner et modeler tous les ornements de chacune de ses œuvres. »
Il ne s’agit pas seulement d’observer la spécificité de l’opération urbanistique à partir du noyau médiéval. « Voir la ville » implique d’observer l’ensemble du processus de planification au cœur des structures urbaines comme une œuvre d’art, avec l’émergence d’éléments architectoniques telles que la place et la rue, dans une sorte de poétique de l’angle et de l’inachevé.